Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

PDC 2009 1ère journée : la Keynote en détails

Cette année, nous sommes 7 de Winwise à s’être déplacé pour assister à la mouture 2009 de la fameuse Professional Developers Conference, à Los Angeles. L’ensemble des développeurs présents ont été accueillis par Ray Ozzie, l'architecte en chef de chez Microsoft, et comme on pouvait s'y attendre, nous avons pu assister à un certain nombre d'annonces inédites comme il est de coutume à la PDC.

image

Mr Ozzie nous a d’abord rappelé l'importance des annonces qui ont été faites l'année dernière : Windows Azure et la stratégie Software + Services, Dublin, la découverte de Visual Studio 2010. Aujourd'hui Microsoft à confirmé son orientation stratégique sur le Software + Services et ce aussi bien au niveau client qu'au niveau serveur.

Seesmic for Windows

Pour illustrer la progression des applications clientes, il a rapidement fait place à Loïc Le Meur, le fondateur français de Seesmic. Cet outil est bien connu des aficionados de facebook et de twitter. Ce dernier nous a annoncé deux nouvelles inédites :

  • Annonce de Seesmic pour Windows
  • Seesmic a également été redéveloppée en Silverlight, avec une interactivité améliorée

image

Windows Azure

Revenons vers Windows Azure, sujet très récurrent dans ce Keynote. Windows Azure sera mis en production le 1er Janvier, et la facturation débutera le 1er février. Cela dit, certains clients bénéficient dès aujourd'hui d'une configuration de production avec Windows Azure.

Il existe deux Data Centers Microsoft aux Etats-Unis, et en 2010 il y en aura également deux en Asie (Singapour et Hong-Kong) et deux en Europe (à Dublin et à Amsterdam).

Exemple d'utilisation de Windows Azure

Autre intervenant, Patt Mullenweg, le fondateur de Automattic, petite société qui cherche à promouvoir Wordpress, un des moteurs de blogs les plus utilisé. Wordpress est maintenant disponible sous Windows Azure, il a pu nous montrer les réglages de son projet Azure en modifiant le nombre d'instances d'applications dédiées à l'exécution de Wordpress.

Il a laissé place au webmaster du site icanhascheezburger.com, un des sites qui a le plus de hits et qui tourne avec Wordpress : 8 millions de hits par jour, avec du contenu personnalisé pour chaque utilisateur. Il récolte ainsi 100000 votes par jour. Dans ce genre de configuration, on a besoin de pouvoir rapidement monter en charge - souvenez-vous d'événements récents, comme la mort de Michael Jackson où certains sites web avaient du mal à suivre tellement la vague d’internautes a été importante, mais également de rapidement "descendre" en charge, tout simplement parce que ce serait du gâchis (d’énergie, d’infrastructure, bref d’argent) de ne pas utiliser les ressources mises en place pour faire face aux pics de charge. C’est là que la version de Wordpress qui tourne dans le Cloud répond parfaitement à la problématique : la montée en charge est gérée 100% par Windows Azure, et l’on ne paye que ce qui est vraiment utilisé.

Microsoft Pinpoint

Autre annonce : Microsoft Pinpoint. C’est un catalogue d'applications disponibles sur Azure, sous forme d’un portail destiné essentiellement aux informaticiens afin qu'ils puissent essayer les services disponibles. Microsoft compte sur le fait de pouvoir déclencher ce que l'on appelle des network effects, ce qui se traduit sur internet par des engouements favorisés par le tissu hyper-communiquant du net.

Microsoft Codename « Dallas »

Une des plus grosses annonce de ce matin a été Microsoft Codename "Dallas" : un service de publication de données uniformisé au sein de SQL Azure. Dallas permet d'uniformiser :

  • la découverte de données
  • le format des données (pratique quand on a du CSV par ci, du PDF par là, chacun fait à sa sauce)
  • le Databinding
  • un modèle de license et de facturation
  • des statistiques d’utilisation

Suivirent les démos de David Campbell pour illustrer l'utilisation de Dallas : la découverte, l’exploration et l’utilisation. Il a illustré l’exposition de données publiques du gouvernement américain et de la Nasa.

Avec « Dallas », on parle de DataSets (ce ne sont pas les Datasets du framework), ces derniers peuvent contenir des données tabulaires, donc structurées, ou bien non structurées (par exemple des images simples). Le tout est exposé par une évolution de ADO.NET Data Services (précédemment « Astoria ») qui pour l’occasion a été renommé « Open Data Protocol », ou plus simplement OData – il s’agit toujours de services RESTful qui exposent les données au format Atom par défaut).

Il a illustré tout ça avec une application Silverlight qui affiche les images en 3D que nous avons pu observer avec nos lunettes 3D fournies pour l’occasion. On se serait passé des lunettes et de l’aspect gadget de la 3D...

On peut pas nier qu’il est de plus en facile de créer des applications de grande envergure grâce à Windows Azure, quand le besoin est simple, le développement du client peut être très rapide (quelques jours). Les applications sont nombreuses, dans les secteurs de l’industrie, de la recherche ou bien de l’environnement. Le gouvernement américain prévoit par exemple de déporter de plus en plus d’informations dans le Cloud sous forme de DataSets, que ce soit pour des besoins très simples comme des horaires des avions des fédéraux, à des plus complexes.

Les bénéfices du Cloud Computing

Vint le tour de Bob Muglia, President du Server & Tools Business, de nous parler de Data Centers et des gains apportés par le Cloud Computing. Il a illsutré ses propos en évoquant le moteur de recherche Bing, qui ne tourne pas dans Azure car Azure n’existait pas. Les équipes de Bing ont développé un modèle de déploiement et de distribution applicative appelé « Auto Pilot ». Ce dernier a la capacité de s’auto-entretenir au maximum (gestion des pannes etc.) pour minimiser le nombre d’interventions humaines. Azure s’est fortement inspiré de cette expérience et, contrairement à « Auto pilot », a pu être généralisé et apporté aux masses, nous permettant de fournir ainsi des services disponibles 24/24, ce qui est toujours difficile à réaliser sans ce genre de plate-forme.

image

Le Cloud Computing n’est pas seulement une infrastructure, c’est également un modèle applicatif qui va nous permettre d’écrire des applications « élastiques ».

Sql Azure Data Sync

Nous avons vu l’illustration de la réplication de données entre différents Data Centers avec SQL Azure Data Sync. Un simple Wizard nous permet de mettre en place ce processus, et c’est à nous de décider à quelle fréquence doit se faire la réplication.

Project « Sydney »

Encore une Annonce, avec le projet « Sydney », une communication sécurisée basée sur IPv6 et IPSEC va pouvoir être établie afin que le Cloud appelle un serveur interne à l’entreprise !

Windows Azure Virtual Machine Role

Il s’agit de la possibilité de disposer d’une instance de machine virtuelle au sein de la plate-forme Azure, accessible en Remote Desktop, avec les droits d’administration complets, et la possibilité d’effectuer des Snapshots.

“Dublin” devient AppFabric

Vous connaissez « Dublin » ? C’est un ensemble d’extensions à IIS7 qui permet l’hébergement natif de Workflow (4.0) dans IIS et qui seront exposés via WCF 4. Cette plate-forme s’appelle désormais AppFabric et sera livré sous forme d’extensions à Windows Server. La beta est donc sortie pour l’occasion de cette PDC, et l’année prochaine nous aurons AppFabric disponible dans la plate-forme Azure !

Téléchargez la béta ici : http://msdn.microsoft.com/en-us/windowsserver/ee695849.aspx.

Intellitrace

Puis, Cameron Skinner nous a montré quelques fonctionnalités sur la fédération d’identité depuis un service tournant dans Azure. Il a utilisé le nouveau projet Tailspin pour illustrer l’Intellitrace, technologie qui lui a permis très facilement de retrouver tous les appels à l’API ADO.NET et pour chaque appel de voir le contenu du SQL envoyé à la base ainsi que la ligne de code au sein de Visual Studio 2010. Ce mécanisme de logging est d’ailleurs très léger et peut même être utilisé en production. Pour télécharger la démo Tailspin, rendez-vous ici http://r.ch9.ms/tailspin.

Modèles d’application

Pour terminer, Douglas Purdy a realisé quelques démos pour illustrer les modèles applicatifs avec Visual Studio 2010. Sur son designer de modèle, il a rajouté les éléments suivants pour représenter l’application Tailspin :

  • Le rôle Web
  • Le rôle AppFabric
  • Le rôle Database

Ensuite il s’est contenté de faire glisser les projets correspondant sur les différents rôles. Ceci fait, il a pu très facilement déployer l’application dans Windows Azure. On peut aussi packager le tout en une seule archive auto-descriptive (un set de commandes PowerShell permet de manipuler ces archives), déployable facilement sur un Windows Server. Finalement, il a montré que cette structure applicative était bien comprise par Systems Center qui a pu découvrir et monitorer correctement chaque rôle de l’application.

Conclusion

On a vu une consolidation de la stratégie de Microsoft autour Windows Azure. Cela se concrétise par une pluie de petites annonces sur le Cloud et les services proposés, mais aussi par l’intégration des services et des nouveaux modèles applicatifs côté client. Cette intégration est rendue possible par les outils de développement, Visual Studio 2010 pour ne pas le nommer.

Publié mercredi 18 novembre 2009 07:52 par vLabz
Classé sous : ,
Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :

Commentaires

Pas de commentaires
Les commentaires anonymes sont désactivés

Les 10 derniers blogs postés

- SharePoint : Bug sur la gestion des permissions et la synchronisation Office par Blog Technique de Romelard Fabrice le 07-10-2014, 11:35

- SharePoint 2007 : La gestion des permissions pour les Workflows par Blog Technique de Romelard Fabrice le 07-08-2014, 11:27

- TypeMock: mock everything! par Fathi Bellahcene le 07-07-2014, 17:06

- Coding is like Read par Aurélien GALTIER le 07-01-2014, 15:30

- Mes vidéos autour des nouveautés VS 2013 par Fathi Bellahcene le 06-30-2014, 20:52

- Recherche un passionné .NET par Tkfé le 06-16-2014, 12:22

- [CodePlex] Projet KISS Workflow Foundation lancé par Blog de Jérémy Jeanson le 06-08-2014, 22:25

- Etes-vous yOS compatible ? (3/3) : la feuille de route par Le blog de Patrick [MVP SharePoint] le 06-06-2014, 00:30

- [MSDN] Utiliser l'approche Contract First avec Workflow Foundation 4.5 par Blog de Jérémy Jeanson le 06-05-2014, 21:19

- [ #ESPC14 ] TH10 Moving mountains with SharePoint ! par Le blog de Patrick [MVP SharePoint] le 06-01-2014, 11:30