Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

The Mit's Blog

En plus d'intégrer et skier, il sait même écrire !
(Blog de Renaud Comte)

Actualités

Rappel sur les licences SharePoint 2010 (on premise) : interne / externe

Bien que SharePoint 2010 fasse partie intégrante de bien de nos projets, il y a toujours des zones d’ombre qu’il est bon de savoir éclairer … comme le sujet des licences.

image image 

Ce post n’a pas pour but de détailler le système de licence de SharePoint 2010 (qui est devenue plus clair je trouve) mais de mettre en avant certains détails qui peuvent surprendre ou restent encore un peu floues …

Les bases

Je ne saurais trop vous conseiller de prendre le temps de lire les sites Microsoft dédiés au sujet du Licensing SharePoint

Tout y est expliqué ainsi que la matrice de fonctionnalité entre SharePoint Foundation / Standard et Entreprise : http://sharepoint.microsoft.com/en-us/buy/Pages/Editions-Comparison.aspx

Rappel sur les fonctionnalités & les licences

  • SPF : offre gratuite sur Windows qui remplace WSS
     
  • SP Standard :
    • Collaboration,
    • Enterprise Search,
    • Document & Content Management,
    • Social Computing (Wikis, My Sites)
    • Digital Asset Management 
    • Records Management.
       
  • SP Enterprise :
    • Excel Services
    • Performance Point Services
    • Advanced Charting
    • Visio Services
    • Access Services
    • InfoPath Form Services
    • Client line of business integration and web parts
    • Custom Reports

Sinon, voici un slide de résumé pour les plus “nouveaux” sur le sujet des licenses

image

La problématique Interne / Externe

C’est un grand classique du monde SharePoint : Comment gérer des utilisateurs externes ?

Il y a plusieurs lectures possibles

Lecture simple

Tout dépend de votre payroll : un utilisateur interne est un collaborateur engagé, payé donc salarié de votre entreprise. Un utilisateur externe ne fait pas partie de votre entreprise

Donc, en interne, vous devez avoir les licences Serveur (entreprise ou standard) avec les CALs correspondantes.

Attention, les CALs sont cumulatives, ce qui signifie que vous sur un serveur SP Enterprise avec un site possédant de l’infopath service par exemple, vos utilisateurs doivent posséder la CAL Standard + la CAL Entreprise. Eh oui, cependant, si votre serveur SP Enterprise héberge aussi des sites de publishing (Standard), seul la CAL Standard est nécessaire.
==> à vous de bien identifier et comptabiliser vos besoins et vos utilisateurs

Par contre pour les externes, vous devez avoir les licences SharePoint for Internet Site (entreprise ou standard)

Lecture en détail

Il y a quelques cas prévu entre le tout interne et tout externe : la notion de partenaires Sourire

Un partenaire étant quelqu'un qui bien qu’externe à votre société intervient régulièrement auprès de celle ci et travaille ainsi sur vos données avec votre accord : il n’est pas salarié de votre entreprise, j’insiste

Dans des scénarios mêlant interne et externe, vous pouvez éviter d’acquérir la licence “SharePoint for Interne Site” et conserver votre licence Serveur + CAL uniquement si

  • il s’agit d’utilisateur individuels (et nommés)
    • pas de personnes morales ou sociétés
    • pas de compte générique
  • vous pouvez les comptabilisé réellement
  • vous achetez le nombre de CAL correspondant à vos externes

Soit en pratique : vous devez définir le nombre de contact identifiable de chacun de vos clients et partenaires qui devront se connecter et vous pouvez les ajouter à votre gestionnaire d’identité reliée à SharePoint. Comme s’il s’agissait d’autre utilisateur interne quelque part.

Vous ne pouvez pas utiliser de comptes passe partout comme “partner A/B/C” “compta client 1”, il s’agit de compte nommé et individuel pas partagé : de vrais utilisateurs

Bien sur, en cas de changement/démission/retraite ou autre d’un de vos externes, il suffit de remplacer le compte pas de soucis.

L’économie est intéressante mais nécessite de faire attention : si vous avez 5 contacts dans 200 entreprises partenaires, vous devez acquérir 1000 CAL supplémentaires donc il s’agit de bien faire attention au solde.

Idem en ce qui concerne la licence “SharePoint for Internet Site” :

  • si les données du sites sont aussi bien accessibles à des externes qu’à vos internes, vous n’avez pas besoin de CAL pour les internes. Cependant, si une partie de l’extranet est clairement réservée et limitée à vos internes pour diverses raisons, vous devez acquérir les CALs pour eux.  
  • Pas besoin de CAL pour un interne s’il doit créer ou publier du contenu dans le site externe

(Comme dirait un ami qui se reconnaitra, rien ne précise encore si l’utilisateur interne doit être devant ou derrière le firewall Sourire, faisons comme si de rien …)

La problématique SQL

Bien, il ne faut pas l’oublier !!! SP est indissociable de SQL mais ses licences ne les couvrent pas pour autant !!!

A vous de bien faire le calcul entre :

  1. La licence serveur simple associée au volume de CAL adapté au nombre de comptes identifiés
  2. La licence serveur par processeur physique (un serveur QuadriCoeur est considéré comme un seul processeur)

Le second choix devient plus avantageux dès qu'on dépasse quelques dizaines de CAL. De plus, ce calcul par processeur permet de pouvoir rapidement mutualiser le moteur SQL Server avec d'autres applications.

(source : Fabrice Romelard)

Et encore, je ne vous parle pas de la problématique de SQL Server Denali qui arrive à grand pas

  • changement du plan de license par socket : par coeur désormais
  • le plan illimité en virtuel
  • la license BI

Ces lectures sauront vous guider :

(source : Christian Robert)

J’insiste pour SQL Denali car certaines nouvelles fonctionnalités sont réellement intéressante dans une infra SharePoint dense
http://www.slideshare.net/Patricg/sql-server-et-sharepoint-le-couple-de-lanne-2012-10601095

  • Groupe de disponibilité Always On
  • De lourdes nouveautés BI
  • Reporting Services devient un service partagé

La problématique Windows

Petit détail comme d’habitude, mais si vos serveurs WEB SharePoint ou SQL gèrent un site SP sur internet, vous devez avoir les connecteurs Windows externes pour tous. En plus bien sur, des licences serveurs Windows.

Même problématique pour AD si vous l’utilisez pour gérer les comptes externes de vos partenaires  sur internet. Ce qui explique que l’on conseille souvent d’utiliser un annuaire tiers pour vos externes comme AD LDS ou autre (il y a d’autre raison plus “sécurité” évidemment mais il y a aussi une raison économique, il ne faut pas le cacher)

FAST, Office Web Apps, les Webparts, …

C’est un sujet un peu différent dans le sens que ce sont des licences séparés de SharePoint, comme SQL si vous préférez

  • pour FAST, il vous faut cependant les CALS et le serveur SP Enterprise et/ou SP for Internet Sites Enterprise
    • Idem pour Project (avec les CAL Project)
    • Idem pour PowerPivot qui demande aussi SQL Enterprise Edition
       
  • les Office Web Apps dépendent d’un serveur SPF minimum et leurs licences utilisateurs correspondent à celle de leur Microsoft Office 2010 Volume License
     
  • SharePoint Workspace et Visio demande Office 2010 PRO +

N’oubliez pas aussi que certaines WP bien connus ne font pas partie de la licence Standard ou SPF comme la Chart WebPart ou la CQWP !!! Donc attention à vos maquettes et vos estimations selon les plans de licence retenus par la DSI

La pre prod, staging, … ?

Faisons complet voulez vous Sourire

Attention, les licences MSDN ne couvent que le DEV / Test pas les serveurs utilisés pour monter une preprod ou un serveur de staging pour le site web. Ces serveurs respectent le même plan de licences que ceux de la production avec la même notion d’interne et externe.

Certes, on peut jouer sur les mots entre test et pre-prod mais je ne saurais vous encourager de ne pas trop fleureter avec la limite. Un serveur de test avec 10 millions d’entrée, des accès récurrents et qu’on ne peut pas arrêter sans raison ressemble pas vraiment à un simple serveur de test utilisateur … Quoi que…

En conclusion

Le sujet n’est pas si facile mais pas pour autant étrange ou complexe, il faut juste bien calculer

  • vos vrais besoins (choix Standard ou Enterprise)
  • vos contacts externes
  • vos niveaux de services (soit le nombre de serveur SP et SQL)

Et simuler le tout selon vos plans de licence négociés avec Microsoft ou votre revendeur, il arrive encore d’avoir de belle surprise aussi bien positive que négative

Ce petit simulateur peut vous aider : http://community.bamboosolutions.com/blogs/sharepoint-2010-price-calculator/default.aspx

Annexes  :

A bientôt et bonne estimation

Renaud Comte aka TheMit (je devais me trouver un plan de licence original : au mot ou au poid)
Member of WygTeam
http://www.wygwam.com

Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :
Posted: mercredi 11 janvier 2012 12:47 par themit

Commentaires

Oseborn a dit :

Hello,

Merci pour cet article qui pourra certainement aider beaucoup de monde.

Ceci dit il y a un aspect qui n'est pas abordé : les utilisateurs anonymes.

Il faut noter que le licensing de Windows dit qu'un utilisateur qui n'est ni authentifié ni identifié n'a pas besoin de CAL Windows.

(You do not need CALs for any user or device that accesses your instances of the server software only through the Internet without being authenticated or otherwise individually identified by the server software or through any other means)

Conclusion pour les utilisateurs anonymes (non authentifiés ni identifiés) extérieur à l'entité juridique :

Pas besoin de connecteur externe pour Windows, ni de CAL Windows dans le cas où on ferait de l'anonyme sur du Sharepoint Foundation ou du SharePoint for Internet Site.

Encore Merci,

Au plaisir.

# janvier 12, 2012 12:04

Patrick Guimonet a dit :

Merci Renaud pour cette synthèse et les liens bien utiles sur un sujet toujours trop complexe ! :-)

Je rajouterais juste  un lien fort peu connu mais très utile pour faire des cotations *estimatives* :

http://www.microsoft.com/licensing/mla/

# janvier 13, 2012 00:08
Les commentaires anonymes sont désactivés

Les 10 derniers blogs postés

- SharePoint 2013: Préparation de la migration - Création des site Templates dans 2010 et 2013 par Blog Technique de Romelard Fabrice le 08-20-2014, 16:31

- [ #Yammer ] How to change interface language ? Comment changer la langue de l’interface ? par Le blog de Patrick [MVP SharePoint] le 08-20-2014, 14:21

- Onedrive Sync Engine Host : CPU à 100% par Le petit blog de Pierre / Pierre's little blog le 08-06-2014, 22:22

- SharePoint : Bug sur la gestion des permissions et la synchronisation Office par Blog Technique de Romelard Fabrice le 07-10-2014, 11:35

- SharePoint 2007 : La gestion des permissions pour les Workflows par Blog Technique de Romelard Fabrice le 07-08-2014, 11:27

- TypeMock: mock everything! par Fathi Bellahcene le 07-07-2014, 17:06

- Coding is like Read par Aurélien GALTIER le 07-01-2014, 15:30

- Mes vidéos autour des nouveautés VS 2013 par Fathi Bellahcene le 06-30-2014, 20:52

- Recherche un passionné .NET par Tkfé le 06-16-2014, 12:22

- [CodePlex] Projet KISS Workflow Foundation lancé par Blog de Jérémy Jeanson le 06-08-2014, 22:25