Test

Hello World

Etat de santé des serveurs Azure

Un petit lien à mettre dans vos favoris si vous utilisez la plateforme Azure : le service DashBoard. Il vous permettra de connaitre l’état de santé des services Azure de tous les DataCenters :

image

Pour plus de détail, par ici : http://www.microsoft.com/windowsazure/support/status/servicedashboard.aspx

[Azure] Quelques outils indispensables

Posté le lundi 31 mai 2010 16:25 par ronnyk :: 0 commentaire(s)
Classé sous ,

Tout au long d’un projet Azure, il y a plusieurs outils qui vous faciliteront grandement la tâche. Migration, monitoring, Gestion du Storage etc.

Parmi la pléthore d’applications, mes préférés sont :

1. Windows Azure MMC 2 (GRATUIT)

Téléchargeable à cette adresse :

http://code.msdn.microsoft.com/windowsazuremmc

image

Cet outil permet de gérer ses services azure via une console MMC. C’est une GUI complète des Service Management API de Windows Azure.

Vous pourrez par exemple :

  • Déployer une application
  • Upgrader
  • Changer la configuration
  • Swapper
  • Récupérer des informations (Logs, Perf Counter, etc.) et les exporter sous le format CSV

Finalement cet outil est la meilleure alternative au portail Windows Azure!

2. CloudBerry Explorer for Azure Blob Storage (GRATUIT)

Téléchargeable à cette adresse :

http://www.cloudberrylab.com/?page=explorer-azure

image

Il vous permettra de gérer facilement le contenu de vos blobs.

  • Il se charge de créer lui même l’arborescence dans vos containers (création de sous répertoires).
  • Possibilité de mettre en file d’attente plusieurs opérations (Upload ou delete de plusieurs blobs)
  • Gestion des droits sur les containers
  • Supporte le Drag & Drop depuis l’explorer Windows.

Très pratique lorsqu’on a une quantité non négligeable de ressources à uploader.

3. Azure Diagnostics Manager par la société Cerebrata (PAYANT 69,99$)

La petite surprise du jour c’est bien Azure Diagnostics Manager. Une version d’essai (30 jours - complète) est disponible à cette adresse :

http://www.cerebrata.com/Products/AzureDiagnosticsManager/Default.aspx

Sans faire trop de pub, le détour en vaut la chandelle

image

Cet outil vous permettra d’accéder à des informations précieuses sur la santé de vos applications, Logs (Event, IIS, Crash) et Compteur de perf avec un graphique permettant de mieux exploiter les données :

image

C’est juste l’outil de supervision qui manque cruellement à l’heure actuelle! Je dis un must-have!

[Azure] Migration : attention au web.config

Lors d’une migration d’un projet existant sur Azure, le principal stress, c’est de savoir si votre application va pouvoir tourner dans Azure! Par “tourner” j’entends le statut “Running” sur le portail Azure. C’est déjà un bon début!

Les principales sources d’erreurs proviennent du web.config. Il se peut que le projet que vous avez à migrer contiennent des configurations erronées, difficile de savoir d’où cela peut provenir car si la section n’est plus utilisée dans l’application elle tournera très bien en local mais une fois sur les nuages c’est un autre problème!

1. Nettoyage de printemps

Un bon début est de nettoyer le web.config et de tenter de revenir à un fichier web.config de base! Commentez toutes les configurations ajoutées (aussi bien section que ajout de namespace par exemple). Et voyez si l’application arrive à se lancer (“Running”).

Puis il faut y aller à tâtons, décommentez petit à petit des blocs de configuration et voyez si l’application se met toujours au vert.

2. IIS 7 et non IIS 6 -- !

Azure s’appuie sur IIS 7 et donc il faut réadapter les handlers et les modules déclarés auparavant dans system.Web et les rajouter dans system.Webserver

3. Build Action

Petite information mais néanmoins pertinente! N’oubliez pas de mettre le Build Action du web.config en Content.

 

 

vous trouverez plus d’informations ici : http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/bb515251.aspx

ou encore ici : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa347565(v=VS.90).aspx

Je vous conseille également cet excellent article de Mike Volordasky

[Azure] Migration sur Azure, les précautions à prendre dans votre code

Je désire partager avec vous quelques constats lors d’une migration ou développement sur la plateforme Azure. (Ce post fera l’objet de plusieurs mises à jours)

1. Les DateTime

Si l’application s’appuie fortement sur les dates (par exemple l’activation d’une fonctionnalité pendant X minutes), il est fortement préférable d’utiliser DateTime.UtcNow plutôt que DateTime.Now. D’une façon plus générale, préférez l’utilisation du Coordinated Universal Time aussi bien dans l’application que dans vos procédures stockées.

Pourquoi?

La raison est très simple, le jour où vous n’aurez plus la maitrise sur le déploiement géographique de vos applications (typiquement Azure), vous n’aurez plus la main sur le localtime du serveur. Il se trouve qu’Azure s’appuie sur l’UTC dans tous ses DataCenters.

2. Le Parsing des décimaux

L’éternel casse-tête, virgule ou point? Le système anglo-saxon utilise un point alors que tous les autres systèmes utiliseraient la virgule comme séparateur décimal. Pour ne plus avoir de soucis, définissez d’ores et déjà le système que vous allez utiliser. Dans vos conversions, spécifiez la culture info!

Pourquoi?

Par exemple :

Code Snippet
  1. double.Parse("7,3", CultureInfo.GetCultureInfo("fr-FR"));

Renverra 7.3 dans tous les systèmes quelque soit la culture du serveur alors que

Code Snippet
  1. double.Parse("7,3")

renverra 73 dans les systèmes anglo-saxons et 7.3 dans les autres systèmes!

Or dans Azure on n’est sûr de rien… A priori c’est un système anglo-saxon donc attention!

3. PathTooLongException

Un projet en cours de migration utilise Entreprise Library et les noms d’assembly sont juste trop long, du coup lors de tests en local, je me confronte à un PathTooLongException. Le projet se déployait dans un répertoire du type :

C:\Users\Ronny KWON\AppData\Local\dftmp\s0\deployment(168)

Il existe une astuce pour pouvoir déployer dans un répertoire de notre choix, il suffit d’ajouter la variable système “_CSRUN_STATE_DIRECTORY”, spécifier un répertoire, fermer visual studio et la dev fabric et relancez le tout.

image

4. La configuration

Lors d’une migration, on sera souvent confronté au problème de configuration puisqu’à l’initial, toutes les configurations se retrouvent dans le web.config. Cela signifie que si on souhaite changer un appsetting, il faut redéployer la solution! Or il est possible d’extraire ces appsettings et les renseigner dans le ServiceConfiguration et le ServiceDefinition. Seul hic : la syntaxe est différente

un appsetting c’est :

Code Snippet
  1. <add key="SessionMax" value="60"/>

une configuration Azure ça sera plutôt :

ServiceDefinition ServiceConfiguration
Code Snippet
  1. <Setting name="SessionMax"/>
Code Snippet
  1. <Setting name="SessionMax" value="60"/>

Un travail long et douloureux si les configurations sont nombreuses!

Je vous propose un draft de code qui permet de transformer des appsettings en configuration pour azure (definition + configuration)

Code Snippet
  1. // on récupère les appsettings
  2. string config = AppConfigurationTextBox.Text;
  3.  
  4. if (!String.IsNullOrEmpty(config))
  5. {
  6.     string serviceConfiguration = Regex.Replace(config, "add key", "Setting name");
  7.     string serviceDefinition = Regex.Replace(serviceConfiguration, "value[:b]*=[:b]*\"(.*)\"", "");
  8.  
  9.     ServiceDefinitionTextBox.Text = serviceDefinition;
  10.     ServiceConfigurationTextBox.Text = serviceConfiguration;
  11. }

5. Gérer le double environnement d’exécution de vos applications (Azure & On-Premises)

Garder la possibilité de déployer l’application aussi bien sur Azure que dans un serveur web s’est s’assurer une certaine indépendance vis à vis de la plateforme Azure, une variable permet de détecter l’environnement d’exécution d’Azure :

Code Snippet
  1. RoleEnvironment.IsAvailable

Typiquement, vous pourrez combiner cette variable avec la lecture de configuration par exemple. De ce fait, si l’application s’exécute dans Azure, la configuration de l’application (app settings) pourra être lue dans les ServiceConfiguration et si elle s’exécute dans un serveur web classique, elle pourra lire dans le web.config :

Code Snippet
  1. public static string Get(string key)
  2. {
  3.     if (RoleEnvironment.IsAvailable)
  4.     {
  5.         return RoleEnvironment.GetConfigurationSettingValue(key);
  6.     }
  7.     else
  8.     {
  9.         return ConfigurationManager.AppSettings[key];
  10.     }
  11. }

6. Bug avec Ajax “Specified argument was out of the range of valid values. Paremeter name: utcDate”

Si votre application utilise des composants Ajax, il se peut que vous soyez confrontés au problème suvant :

Code Snippet
  1. <!--
  2. [ArgumentOutOfRangeException]: Specified argument was out of the range of valid values.
  3. Parameter name: utcDate
  4.    at System.Web.HttpCachePolicy.UtcSetLastModified(DateTime utcDate)
  5.    at System.Web.HttpCachePolicy.SetLastModified(DateTime date)
  6.    at System.Web.Handlers.AssemblyResourceLoader.System.Web.IHttpHandler.ProcessRequest(HttpContext context)
  7.    at System.Web.HttpApplication.CallHandlerExecutionStep.System.Web.HttpApplication.IExecutionStep.Execute()
  8.    at System.Web.HttpApplication.ExecuteStep(IExecutionStep step, Boolean& completedSynchronously)
  9. -->

Un problème avec le paramètre utcDate serait la cause…

La raison : il se trouve que lors du déploiement de l’application, le package a de fortes chances d’être en avance sur son temps (La France a 2h d’avance sur l’UTC) car il aura été généré sur votre poste en France… Ajax ne doit pas trop aimé ça.

Pour résoudre ce problème, deux solutions.

1) Attendre 2h…

2) comme énoncé sur ce thread, il faut copier tout le contenu CSS de l’AjaxControlToolKit dans votre projet et mettre le build action en Content.

[Azure] Premier retour sur une migration d’application vers Azure

Je partage avec vous mon premier retour d’expérience sur une migration d’application vers Azure. L’application n’était pas spécialement complexe. Le problème résidait principalement sur le très grand nombre d’utilisateurs (+ 1 million par jour) que devrait supporter l’application. Plusieurs points sont à prendre en compte.

La motivation

Le premier point, en toute logique, concerne votre motivation à vouloir migrer (votre application, vos données) vers Azure. Faites-vous face à un obstacle en termes d’infrastructure et de disponibilité? Désirez-vous vous abstraire de toutes ces notions d’infrastructure et de vous focaliser sur votre business? Que faut-il migrer et que faut-il conserver chez soi? Faites un listing des pour et contre une migration vers Azure.

Le coût

Le deuxième point est l’estimation du coût que va engendrer l’application une fois déployée. L’exercice est difficile d’autant qu’il existe très peu d’outils. Pour affiner le calcul, rassemblez le maximum d’éléments concernant l’exploitation de vos applications.

  • Coût actuel et capacité de votre infrastructure (machines, support, ligne internet, électricité, etc.)
  • Combien d’utilisateurs par jour : impact sur le nombre d’instance VMs et transaction + bande passante
  • Bande passante in/out générée
  • L’espace de stockage utilisé et à venir (je pense notamment aux ressources de votre application)
  • Le nombre de transactions réalisées
  • La taille de votre base de données
  • Le modèle de sécurité mis en place

A partir de ces informations estimez le coût soit en vous basant sur la grille tarifaire d’Azure http://www.microsoft.com/windowsazure/offers/popup.aspx?lang=en&locale=en-US&offer=MS-AZR-0003P

Soit en utilisant des outils comme le TCO Calculator (estimation non garantit par Microsoft) : http://www.microsoft.com/windowsazure/tco/

Les coûts les plus importants sont liés à la bande passante in and out. Attention tout de même, seules les données transitées depuis et vers les Azure Services sont facturés! Si je m’en remets à ce qui est indiqué sur leur site :

Data transfers measured in GB (transmissions to and from the Windows Azure datacenter): Data transfers are charged based on the total amount of data going in and out of the Azure services via the internet in a given 30-day period. Data transfers within a sub region are free

L’architecture

Le troisième point est l’architecture de votre application. Pour des raisons financières, il se peut que vous soyez amener à architecturer votre projet de diverses façons.

Full Azure

Êtes-vous prêt à basculer en Full Azure et utiliser toutes les briques de Azure Services, dans ce cas il faut être conscient de certaines limitations, par exemple, la base de données relationnelles SQL Azure est limitée à 10GB.

Mix Azure / On-Premises

C’est une solution qui peut apporter plus de souplesse pour la migration. Par exemple, déportez le calcul dans les nuages et conservez vos données chez vous. Vous devrez prendre en compte le coût lié à la bande passante dans ce cas là. Si le modèle fonctionne correctement, pensez alors à prototyper un mode Full Azure.

Le développement

Afin de faciliter la migration, vos applications devraient implémenter une couche d’abstraction. Je pense notamment aux composants de type Logging, Cache, Configuration. De cette manière, on impacte le moins possible le code existant (voire pas du tout!) et on peut répondre aux spécifités de la plateforme Azure en implémentant son propre “AzureCacheProvider”, “AzureLoggingProvider” ou encore “AzureConfigurationProvider”. La mise en place d’un Framework permettra de basculer rapidement vers une application Azure ou bien de retourner vers du On-Premises.

[Azure Securité] Patterns and Practice

Je ne fais que relayer un site qui mérite son attention http://azuresecurity.codeplex.com/

Vous y trouverez quelques exemples de menaces et vulnérabilités le tout schématisé. Un travail en cours de réalisation par J.D. Meier, Prashant Bansode et Paul Enfield.

Ici une comparaison entre une architecture d’une application traditionnelle et On the cloud :

Diagram: Traditional Application Architecture
Securing Network Host App - traditional arch.JPG
Diagram: Cloud Application Architecture
Securing Network Host App - cloud arch.JPG

[Azure] Conseil sur le déploiement de vos applications Azure!

Un court billet pour vous annoncer que si vos applications déployées dans Azure bouclent de façon infinie entre les statuts “Busy” “Initializing” “Stopping” “Stopped”… Surtout n’updatez pas la configuration du service au risque de se retrouver bloqué dans la phase updating deployment et ce jusqu’à ce que le support intervienne.

image

Alors mon petit coup de gueule de la soirée.

L’application a beau fonctionner en local et pourtant lors du déploiement, sans savoir pourquoi, je fais face à cette fameuse spirale infinie “busy” “initializing” …. Et le fait de ne pas savoir pourquoi, c’est vraiment frustrant!

bien sûr, on ne peut pas tout réussir du premier coup et faire mouche! On regrettera l’absence d’un journal permettant de suivre le déploiement. Il faut s’en remettre au quelques conseils trouvés ci et là http://blog.toddysm.com/2010/01/windows-azure-deployment-stuck-in-initializing-busy-stopping-why.html. Malgré tout rien n’y fait? Il faut se rendre sur le forum Azure et appeler à l’aide muni de votre DeployementID. Bien entendu si le décalage horaire entre le support et vous est correct vous aurez certainement une assistance rapide…

Ronny
Member of WygTeam
www.wygwam.com

[SQL Azure] Migrer ses données On-Premises vers SQL Azure

Aujourd’hui, on tente de migrer des données d’une base SQL On-Premises. j’utilise l’outil SQL Server Import and Export Data provenant de SQL Server 2008 R2 November CTP. Pour cela je m’appuie sur la base de démo AdventureNetworks. Je vais tenter d’exporter la table Customer uniquement.

J’ai au préalable créé une table nommée “Azure” avec un utilisateur ayant le rôle db_owner.

Lancez l’outil SQL Server Import and Export Data : Menu Démarrer > Microsoft SQL Server 2008 R2 November CTP > Import and Export Data

image

Appuyez sur Next.

image

Ici on va sélectionner la base de données SOURCE, donc AdventureWorksLT2008R2 :

image

Le serveur destination doit utiliser .Net Framework Data Provider for SqlServer. Il faut renseigner quelques champs

Data Source : l’adresse de votre serveur SQL Azure du type <servername>.database.windows.net
Encrypt : True
Initial Catalog: la base de données qui recevra les données à exporter
Password: le mot de passe de l’utilisateur ayant les droits sur la base
User ID: le login de l’utilisateur ayant les droits sur la base.

ATTENTION : pour certaines raisons que j’ignore encore, la connexion peut être rejetée avec l’erreur suivante :

image

Si c’est votre cas, modifiez le User ID par : <login>@<servername>

On valide.

image

Je choisis de n’exporter que la table Customer :

image

J’ai quelques Warning qui s’affichent mais rien de bien inquiétant…

image 

image 

Voici un récapitulatif de l’exportation qui va être effectuée, en source j’ai bien mon instance SQL en local et en destination je pointe vers une instance SQL Azure :

image

Je me lance…. Et bien NON! Une erreur est survenue

image

A priori, SQL Azure ne supporte que des table ayant un Clustered Index!

image

Bon on n’abandonne pas si proche de la réussite. La table a bien été créée (vérifiez dans le SQL Management Studio), je décide de la supprimer pour repartir de zéro. Ensuite au niveau du wizard, on retourne à la page Select Source Tables and Views, cliquez sur Edit Mappings…

image

On va modifier le script SQL généré pour la création de la table, cliquez sur Edit SQL :

image

Et là, excusez moi, mais on va faire un truc pas très catholique, on va créer un index sur la table à la suite du script de création de la table :

image

Validez et relancez le processus :

 image

Mes 847 lignes ont bien été transférées, la preuve :

image

Ronny
Member of WygTeam
www.wygwam.com

[Billing Azure] Connaitre sa consommation Azure

2 jours d’utilisation d’Azure et déjà je voudrais connaitre ma consommation. Normal! Avec l’offre Introductory Special, j’ai droit à 25h VM / mois. Ce matin en me levant, je réalise, boulet que je suis, que j’ai oublié de supprimer mon application. Résultat Windows Azure m’a provisionné une VM pendant tout ce temps.

Alors où peut on voir sa consommation???

1 - Il faut se rendre sur https://mocp.microsoftonline.com

2 – Se logger avec son Live ID

image

3 – Cliquez sur View My Bills

image

4 – Une nouvelle fenêtre apparaît, cliquez sur View Online Bill/Invoice

image

5 – le détail de votre facture apparaît (ouf tout est à 0€), cliquez sur Utilisation quotidienne

image

Et le détail de la consommation apparaît.

image 

J’ai donc cramé 14h d’utilisation VM entre hier soir et ce matin! ouch!

Ronny
Member of WygTeam
www.wygwam.com

[Divers] Astuce pour la capture d’écran

Petites astuces pour tous les bloggeurs. Il y a différents moyens de faire des captures d’écran

1 - ALT+ Impr écran vous envoie une capture de tout votre écran dans le presse papier

Petite rectification, Shift+Impr écran capture tout votre écran, ALT+Impr écran capture uniquement la fenêtre active

2 – L’outil Capture d’écran de Windows Seven qui vous permet de capturer des zones spécifiques d’écran

3 – Si vous avez Office 2010 et One Note d’installé, appuyez sur les touches Windows + s, un curseur apparaît et vous permet de rapidement capturer une zone d’écran à destination d’une fiche one note ou du presse papier.

Ronny
Member of WygTeam
www.wygwam.com

[Azure] Mise à jour des Windows Azure Tools et arrivée de Windows Azure Drive

En coïncidence avec les débuts commerciaux de Windows Azure, l’équipe Windows Azure annonce la sortie d’une mise à jour du SDK. Attention toutefois, elle n’est pas compatible avec Visual Studio 2010 Beta 2, pour VS 2008 et VS2010 RC, c’est ok.

Elle corrige quelques bugs et surtout elle apporte une feature très attendue : le Windows Azure Drive qui permet de monter un Page blob en tant que disque dur virtuel au sein d’une instance VM!

Pour le moment Microsoft assure que la facturation ne serait liée qu’à l’utilisation classique des blobs (stockage et requêtes). De ce fait, le Windows Azure Drive propose un mécanisme de cache (en s’appuyant sur le local storage de la VM) afin de limiter les accès Blob et donc réduire les coûts. Plus d’information sur le blog de la team Windows Azure.

La mise à jour du SDK

Le livre blanc de Windows Azure Drive

Ronny
Member of WygTeam
www.wygwam.com

[Billing Azure] Petites précisions sur l’offre Introductory Special

Comme indiqué dans mon billet précédent, cette offre est “gratuite”.

Les caractéristiques de cette offre sont les suivantes :

Included each month at no charge:

  • Windows Azure
    • 25 hours of a small compute instance
    • 500 MB of storage
    • 10,000 storage transactions
  • SQL Azure
    • 1 Web Edition database (available for first 3 months only)
  • AppFabric
    • 100,000 Access Control transactions
    • 2 Service Bus connections
  • Data Transfers (per region)
    • 500 MB in
    • 500 MB out

 

Cependant, si l’utilisation excède ces limites, vous basculerez immédiatement dans le mode “Pay As You Go” dont la grille tarifaire est la suivante :

Standard Rates:

Windows Azure

  • Compute
    • Small instance (default): $0.12 per hour
    • Medium instance: $0.24 per hour
    • Large instance: $0.48 per hour
    • Extra large instance: $0.96 per hour
  • Storage
    • $0.15 per GB stored per month
    • $0.01 per 10,000 storage transactions
  • Content Delivery Network (CDN)
    • Service currently available as a Community Technology Preview (CTP) at no charge

SQL Azure

  • Web Edition – Up to 1 GB relational database
    • $9.99 per database per month
  • Business Edition – Up to 10 GB relational database
    • $99.99 per database per month

AppFabric

  • Access Control
    • $1.99 per 100,000 transactions*
  • Service Bus
    • $3.99 per connection on a “pay-as-you-go” basis*
    • Pack of 5 connections $9.95*
    • Pack of 25 connections $49.75*
    • Pack of 100 connections $199.00*
    • Pack of 500 connections $995.00*

Data Transfers

  • North America and Europe regions
    • $0.10 per GB in
    • $0.15 per GB out
  • Asia Pacific Region
    • $0.30 per GB in
    • $0.45 per GB out
  • Inbound data transfers during off-peak times through June 30, 2010 are at no charge.  Prices revert to our normal inbound data transfer rates after June 30, 2010.

Je vous invite également à lire l’article de Sébastien Warin qui détaille les types d’instances sur Windows Azure. Après ça, il faut savoir que tant qu’une application est hostée dans une VM, elle vous sera facturée même si elle est en mode Suspended! pensez bien à supprimer votre application sous peine de voir votre quota diminuer inlassablement.

Enfin un conseil : Dépêchez vous de profiter de cette offre car elle ne sera valable que jusqu’à fin juillet 2010!

Ronny
Member of WygTeam
www.wygwam.com

[Azure] Premier pas dans la migration CTP –> Release

Après quelques mois d’absence me revoilà pour parler d’Azure, l’occasion pour moi de découvrir toutes les nouveautés et changements depuis la CTP et aussi de lire les nombreux mails…

Depuis quelques semaines, Microsoft envoie de réguliers rappels à tous ceux qui disposent d’un compte Azure CTP et qui n’ont à ce jour pas effectué la migration (Ok la dead line était pour le 31 janvier 2010) quoi qu’il en soit, je me décide à m’offrir un compte.

1.  Souscription à une offre

Il faut se rendre à cette page http://www.microsoft.com/windowsazure/offers/

A ma grande surprise Microsoft propose une offre “gratuite” nommée Introductory Special

Ci-dessous la grille tarifaire de l’offre Azure :

image

Microsoft propose donc globalement 2 types d’offres : des forfaits où des limites de consommation sont imposées et le forfait “Pay As You Go” où vous paierez à la consommation suivant les bases tarifaires mentionnées dans le tableau.

Je me lance donc et je souscris à l’offre Introductory Special qui va me permettre de dérouler tranquillement les nouveaux training kit d’Azure (oui ceux de Novembre 2009…)

Après avoir rentré mes informations (adresse, téléphone), voici le récapitulatif de ma commande :

image

2. Le paiement

Et oui, pendant la prochaine étape il va quand même vous falloir sortir votre chère carte bancaire

image

image

image

Récapitulatif de la commande

image

image

Vous pouvez identifier chacun des abonnements auxquels vous avez souscrit :

image

image

Résumé de la commande :

image

et finalement la confirmation

image

3. Validation de l’abonnement

Dans les 24 heures qui suivent vous recevrez un mail suite à votre commande

image

Il faut vous rendre sur la page du Portail Clients Microsoft Online Services et valider votre abonnement.

image

L’abonnement se retrouve alors dans l’état “Validation en cours”, il ne reste plus qu’à attendre.

image

Enjoy Azure!

Ronny

Member of WygTeam
www.wygwam.com

[Azure] Is your site up and running?

Est-ce que votre site fonctionne? c’est ce que propose cette application azure, il suffit de vous inscrire et l’appli se charge de vérifier toutes les 15 minutes si votre site est en bon état de marche, en cas de panne, vous serez prévenu via Twitter

image

Par ici pour l’application : http://isup.cloudapp.net

[Azure] Windows Azure World Tour 2009

David Chappell est un célèbre conférencier pour de grands comptes, il animera, à l’occasion du Windows Azure World Tour 2009, une session autour de la plateforme azure :

“In this session aimed at decision makers, David Chappell looks at the Windows Azure platform and what it means for ISVs, custom software development firms and enterprises. The topics he’ll cover include:

-An overview of the Windows Azure platform: Technology and business model

-The cloud platform context: Google, Amazon, Salesforce.com, and more

-Using the Windows Azure platform: Application scenarios
The goal is to provide a foundation for thinking about the Windows Azure platform, then offer guidance on how to make good decisions for using it. Register for you local event to secure your spot today.”

Source : http://hub.digitalwpc.com/Azure/Item/Azure-Tools/NorthAmericaAzure/Windows-Azure-WW-Event-An-Exclusive-Cloud-Perspective-for-ISVs

Pourquoi je vous en parle? et bien la session française se tiendrait à Paris le 9 octobre 2009.

[Azure] support de TFS d’ici la PDC?

Verra-t-on le support de projets Azure dans Team Foundation System dans les prochains mois? C’est ce qu’à laisser penser l’un des membres de la Windows Azure Team lors d’une chatroom organisée il y a quelques heures. Il est vrai que ça serait un outil indispensable pour pouvoir inclure des projets Azure dans l’intégration continue (déroulement des tests + déploiement automatique sur la plateforme azure).

Il serait aussi prévu des commandes type powershell pour pouvoir déployer voire manipuler ses instances on the cloud (Staging <—> Production)..

Steve Smarx a aussi annoncé la gratuité d’Azure pour certains types de programme comme Bizspark (espérons MSDN, MSDNAA pour les étudiants et bien d’autres encore…)

Autre news, il semblerait que l’équipe soit en train de mettre en place des Patterns and Practices pour Azure.

Des informations à prendre avec des pincettes

[Azure] Rendez-vous avec Steve Smarx and co

Steve Marx via tweeter a annoncé une chatroom sur le thème d’azure vendredi soir aux environ de 20h (heure française) . Rendez vous à l’adresse suivante : http://wazl.cloudapp.net/. Si vous avez des questions c’est le bon moment!

[Azure] Pay as you consume

Microsoft a enfin annoncé le pricing model d’Azure. Reste à savoir si celui-ci fera des adeptes. Vous pouvez retrouver les infos là :

Mes craintes me concernant sont de savoir si Microsoft prévoit de faire un geste pour les développeurs lambda voire les communautés Open-Source créée autour d’Azure. En tout cas on peut lire sur leur site :

As part of the Microsoft Partner Network, partners receive an additional 5 percent promotional discount on Windows Azure compute, SQL Azure and .NET Services. As an added benefit of MSDN Premium, Microsoft also announced that it will provide subscribers with resources to develop and test their cloud-based applications. Microsoft will also provide the development accelerator promotional offer for partners and customers who want to quickly develop and deploy applications with dynamic scaling, predictable pricing, and a deep discount.

Des réductions dans tous les sens woohoo “Deep Discount”… La gratuité serait utopique, mais Google propose pourtant un seuil en-dessous duquel la gratuité est de mise :http://code.google.com/intl/fr/appengine/

Pour comparaison :

  Microsoft Azure Google App Engine Amazon EC2
CPU Time $0.12 / hour $0.10 / hour $0.125 / hour (Window Usage/Europe pricing)
Storage $0.15 / GB / month $0.15 / GB / month $0.10 / GB / month
Storage Transaction $0.01 / 10’000 requêtes ?? $0.001 / 10’000 requêtes
Bandwith “In” $0.10 / GB $0.10 / GB $0.10 / GB
Bandwith “out” $0.15 / GB $0.12 / GB $0.17 / GB (dégressif au bout de 40TB)

Ces valeurs et comparaisons n’engagent que moi.

[Azure & Androïd] Resto55 – Surveiller la baisse de la TVA dans la restauration

  logo_transparent

Une loi va être appliquée le 1er Juillet 2009 visant à réduire la TVA de 19,6 à 5,5% dans le secteur de la restauration. Cette baisse concernera 7 produits parmi une liste de 10 produits (café? plat du jour?). C’est pendant les Azure Camps qu’une application – Resto55 – a été développée. Elle a pour principal objectif de montrer quel restaurant joue le jeu de la baisse ou pas. Resto55 est hébergée sur Azure et se résume ainsi :

 

  • Rechercher des restaurantsresto55-3
  • Ajouter un nouveau restaurant
  • Renseigner le prix actuel d’un ou plusieurs éléments de votre commande (garder vos tickets de caisse!)
  • Suivre la courbe d’évolution du prix d’un élément

Pour cela, Resto55 se dote d’un site web http://www.resto55.org mais également d’une API en REST pour pouvoir interagir avec Resto55.

Possesseurs d’Androïd?

Une application a été développée pour vous! Cette application communique avec Azure à l’aide d’un webservice et bénéficie des principales fonctionnalités de Resto55, vous pouvez la retrouver à http://www.resto55.org/Developper.aspx. (On cherche des développeurs iPhone et Windows Mobile et tout autre plateforme mobile!)

En attendant que d’autres applications voient le jour, vous pouvez surfer sur la version mobile de Resto55 à http://azurecamp.cloudapp.net.

Parlez-en autour de vous, on compte sur vous pour agrandir la base de données!

Si vous êtes intéressés par développer de telles applications, venez nous rejoindre lors des Azure Camps, plus d’infos sur http://www.zecloud.fr

L’application livre ses sources sur Codeplex sous licence MS-PL! http://zecloud.codeplex.com/

 

zecloud-mini

Plus de Messages Page suivante »

Les 10 derniers blogs postés

- Créer un périphérique Windows To Go 10 ! par Blog de Jérémy Jeanson le 11-21-2014, 04:54

- RDV à Genève le 12 décembre pour l’évènement “SharePoint–Office 365 : des pratiques pour une meilleure productivité !” par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 11-19-2014, 10:40

- [IIS] Erreurs web personnalisées par Blog de Jérémy Jeanson le 11-19-2014, 00:00

- BDD/TDD + Javascript par Fathi Bellahcene le 11-16-2014, 16:57

- Sécuriser sans stocker de mots de passe par Blog de Jérémy Jeanson le 11-15-2014, 08:58

- Où télécharger la preview de Visual Studio 2015 ? par Blog de Jérémy Jeanson le 11-13-2014, 21:33

- Les cartes sont partout ! par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 11-13-2014, 17:26

- [ #Office365 ] Courrier basse priorité ! par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 11-12-2014, 08:56

- [Oracle] Fichier oranfsodm12.dll absent du package client par Blog de Jérémy Jeanson le 11-10-2014, 20:44

- [ #Office365 ] Le chapitre 1 des Groupes est écrit, et alors ? par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 11-10-2014, 20:23