Bienvenue à Blogs CodeS-SourceS Identification | Inscription | Aide

Windows Azure Services : Creez votre premiere application On the Cloud - Part2

Précédemment dans le RedoBlog (Private Joke ;p): http://blogs.developpeur.org/redo/archive/2008/11/26/windows-azure-services-cr-ez-votre-premi-re-application-on-the-cloud-part1.aspx

Maintenant que vous avez bien intégré, sur base de mon premier post, les différentes étapes afin de vous préparer en vue de développer pour votre tout nouvel environnement d'hébergement Windows Azure / Azure Services Platform... attaquons maintenant les différentes étapes de développement d'une application dite "On the Cloud".

Pour ce faire, différentes étapes seront nécessaire avant d'aboutir à un premier résultat ... observez par vous même les étapes par lesquelles il vous faudra passer dans cette première version de Windows Azure et des applications On the Cloud :

  1. Choisir et Créer votre application "On the cloud" sur base du type de Cloud Service attendu :
    • Worker Cloud Service : Worker Role
    • Web Cloud Service : Web Role
  2. Créer votre environnement de hosting (notion de provisioning)
  3. Déployer votre application On the Cloud (en preprod)
  4. Effectuer votre mise en production
  5. Effectuer une mise à jours

Nous aborderons au travers de ce second post les premières étapes de ce processus (1, 2 et brièvement 3), bien que celui-ci puisse sembler astreignant, il n'en est rien !  Mais ceci étant, je pense que nous n'allons pas nous embêter ... sacré programme en perspective !

1. Choisissez votre type d'application : Worker Role ou Web Role

Cette première bien qu’expliquée dans mon post précédent, peut nécessiter un certain niveau de rappel. 

Effectivement, rappelez-vous la différence notoire entre un Worker Role et un Web Role …

Effectivement, le développement d'applications Windows Azure engendre une notion dite de "Rôles" qui se distinguent en deux parties : Web Role et Worker Role !

image image
Source : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/dd179341.aspx

  • Web Role (A) : consiste en une application Web accessible par protocole HTTP et/ou HTTPS.  Un Web Role permettra ainsi le support d'applications de type ASP.NET ou Windows Communication Foundation.
  • Worker Role (B) : consiste en une application de type processus.  Un Worker role permettra de gérer la communication avec les services de stockage (SQL Services par ex) ou tout autre service Internet.  Constrairement au Web Role, celui-ci ne doit pas impérativement exposer un point d'accès externe (type HTTP/HTTPS).  Un Worker Role peut également intégrer la notion de gestion de Queue Storage Service.

Ce choix dépendra inévitablement de votre objectif applicatif ainsi que de l’architecture que vous souhaiterez mettre en œuvre, vous pourrez bien entendu combiner ces types de projets afin de vous mettre en place toute architecture applicative digne de ce nom.  Avant d’aller plus loin dans ces notions, voyons comment provisionner votre hébergement sous Windows Azure?

2. Créez votre environnement de hosting : notion de provisioning !

Avant toute chose, il vous faudra veiller à préalablement vous connecter sur l’adresse suivante et obtenir un Token vous permettant de travailler votre premier projet Azure.

https://lx.azure.microsoft.com/Cloud/Provisioning/Default.aspx

Ce token vous permettra ainsi de provisionner votre compte, entendez par le terme “provisionner” le fait de lui permettre de gérer un ou plusieurs hébergement d’application sur le service Azure (un peu comme vous provisionnez votre abonnement téléphonique ou internet). 

… du Licensing au Consuming !!! (de la licence à la consommation)

Cette démarche n’est pas dénuée de sens, effectivement, à ce jour lorsque vous souhaitez obtenir une application, il vous faut en acheter une licence. 

Désormais dans la stratégie Azure (ou iPhone par exemple), vous quitterez ce mode dit Licensing pour un mode dit de Consuming ou si vous préférez consommation de vos applications selon différents critères comme :

  • Le temps de consommation
  • Les traitements serveur (calculs processeur) généré par votre consommation
  • La bande passante utilisée par votre consommation
  • Le stockage de données généré par votre consommation

Ces différentes critères parcourus rapidement ci-dessus deviendront très certainement (*) des facteurs de facturation à terme. 

Nous entrons ainsi dans une nouvelle ère de l’internet et de l’informatique en général où nous consommerons Internet et ces applications dites on the cloud comme nous consommons aujourd’hui l’électricité … souvenez-vous ma plénière du WygDay en 2007 ;p

Imaginez également que nos enfants ne connaîtront certainement pas un autre type de consommation du Web et des applications que le mode dit Consuming.

(*) ceci n’est que supposition à ce stade !

Ces prérogatives terminés, il ne vous restera plus qu’à passer les étapes nécessaire au provisioning de votre environnement d’hébergement, observez le premier écran suite à votre authentification sur le portail Azure Services Developer :

image image

Comme vous le constatez, cette interface vous propose une gestion simplifiée de vos projets, l’ajout d’un nouveau projet de type Cloud se fera très simplement en cliquant sur “New Project”.  Ce premier écran passé (gauche), vous arriverez un second écran vous proposant de sélectionner la typologie de projet à provisionner :

  • Windows Azure :
    • Storage Account
    • Hosted Services
  • Azure Services Platform
    • Live Services Live Framework
    • Live Services Existing APIs

Je vous laisse cliquer sur la capture ci-dessus à droite afin de voir en détails ces 4 types de projets, en ce qui nous concerne, choisissez “Hosted Services

S’en suivra une série d’écrans en cascade ne vous prenant que quelques instants :

  • Propriétés du projet (Project Properties)

image 

  • Nom de votre service hébergé (sous-domaine de cloudapp.net à ce stade).

image

Notez que ce choix a toute son importance car le nom ne pourra être modifié ultérieurement, à moins de ne créer une nouveau projet mais donc un nouveau provisioning … voir ci-dessous :
 image

Cette dernière étape effectuée, vous arriverez sur l’écran de gestion du hosting et déploiement de votre projet On the Cloud.  Observez la capture ci-dessous présentant l’interface en question :

image

Comme vous le constaterez rapidement, cette interface se divise en deux parties :

  • Production : mise en production accessible depuis votre sous-domaine créé préalablement.
  • Staging : mise en pré-production accessible depuis un sous-domaine généré à la volé par la plateforme Azure Services Developer Portal.

Nous verrons par la suite que le déploiement de la pré-production vers la production ainsi que toute mise à jours se fait de manière très intuitive par simple clic sur l’interface Azure Portal.

3. Déployer votre application On the Cloud (en preprod) … Intro !

Il ne vous restera ainsi qu’à déployer votre premier projet. Cette étape démarre lors de votre premier déploiement par un upload des deux packages suivants :

  • Package contenant votre application on the cloud
  • Package contenant les paramètres de configuration de votre application dite on the cloud.  Vous y retrouverez entre autre la notion du nombre d’instances serveurs afin de gérer le Load Balancing de votre service Azure.

image  

Un dernier paramètre de déploiement sera simplement de fournir un label de déploiement qui reste libre à ce stade (en ce qui me concerne, j’ai pris pour politique de mentionner la version de build de mon package applicatif, celui-ci n’a visiblement aucun impact).

Nous voici ainsi au terme de ce second post, nous aborderons dans une troisième partie les notions suivantes :

  • Déployer votre application On the Cloud (en preprod) : suite…
  • Effectuer votre mise en production
  • Effectuer une mise à jours

Redo
Member of WygTeam
www.wygwam.com

Publié dimanche 21 décembre 2008 19:56 par redo
Classé sous : , ,
Ce post vous a plu ? Ajoutez le dans vos favoris pour ne pas perdre de temps à le retrouver le jour où vous en aurez besoin :

Commentaires

Pas de commentaires
Les commentaires anonymes sont désactivés

Les 10 derniers blogs postés

- « Naviguer vers le haut » dans une librairie SharePoint par Blog de Jérémy Jeanson le 10-07-2014, 13:21

- PowerShell: Comment mixer NAGIOS et PowerShell pour le monitoring applicatif par Blog Technique de Romelard Fabrice le 10-07-2014, 11:43

- ReBUILD 2014 : les présentations par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 10-06-2014, 09:15

- II6 Management Compatibility présente dans Windows Server Technical Preview avec IIS8 par Blog de Jérémy Jeanson le 10-05-2014, 17:37

- Soft Restart sur Windows Server Technical Preview par Blog de Jérémy Jeanson le 10-03-2014, 19:43

- Non, le certificat public du CA n’est pas un certificat client !!! par Blog de Jérémy Jeanson le 10-03-2014, 00:08

- Windows Server Technical Preview disponible via MSDN par Blog de Jérémy Jeanson le 10-02-2014, 19:05

- Focus Sauvegardes SharePoint par Le blog de Patrick [MVP Office 365] le 10-02-2014, 13:11

- Technofolies, votre évènement numérique de l'année par Le Blog (Vert) d'Arnaud JUND le 09-26-2014, 18:40

- Xamarin : From Zero to Hero par Fathi Bellahcene le 09-24-2014, 17:35