La semaine dernière Tim Lovelli a posté un article mettant en compétition WF3 et WF4 : (WF4,WF3) Workflow Performance Talk.

Cet article m'a permis de replonger (avec plaisir) dans le livre blanc relatif aux performances avec WF4 et d'y trouver un graphique qui m'avait totalement échappé :

Ce graphe met en avant la latence subie lors d'un appel à un service de workflow écrit en XAML ou XOML, en fonction du nombre d'activités se trouvant dans le workflow.

Il y a là un rapport qualité/complexité/coût impressionnant. Et peut-être, de quoi faire oublier à certains bons nombres de préjugés lié à WF3 et XAML.

Non, XAML et .net 4 n'entachent pas les performances de Workflow Foundation ;)